LND 21/22 J1 - Le championnat reprend enfin. Victoire de Bagnes en terre Seelandaise

Depuis combien de temps avait-on oublié cette odeur de baume du tigre, les bruits du tape qu'on déchire, ces murmures et ces regards confiants qui se croisent dans les vestiaires? Presque une année vierge de match de rugby, une éternité à l'échelle du club rouge et noir!

Ce dimanche 12 Septembre 2021, Bienne accueille une nouvelle fois le club de Bagnes, favori légitime à la montée en LNC, pour le premier match de la saison.

La torpeur de l'été indien seelandais et la chaude température n'aide pas au début du match côté biennois. Un petit peu à côté de leur pompes, les locaux sont pris à la gorge par la pression défensive valaisanne, les poussant à la faute, ici un mauvais coup de pied, là une touche perdue.

En face la ligne arrière de Bagnes développe des attaques tranchantes sur les extérieures. Le RCBB joue à l'envers, sans la possession du ballon, sous pression dans sa propre moitié de terrain, et s'épuise à défendre. Le score à la mi-temps sans appel de 17 à 0 pour les visiteurs n'est pas rédhibitoire mais demande une réaction forte.

La deuxième mi-temps est plus équilibrée. Les biennois ajustent leur tactique, portent mieux le ballon, développent leur jeu d'avant où ils dominent les collisions. Plusieurs percussions font reculer la défense valaisanne. On s'expose également un peu plus aux contre-attaques lors de ballons perdus. Et c'est ainsi que les valaisans continuent à lancer la cavalerie sur les extérieurs, profitant de l'expérience et de la vitesse de leur 3/4 pour marquer de nouveaux essais.

Les biennois, courageux jusqu'à la fin, percent la ligne défensive plein champ par PJ Sandt. Dans le camp adverse, le RCBB enchaîne les vagues d'attaque tranchantes par ses avants, et sur un ultime pick & go de Siro Giacometti marque un essai mérité. C'est toutefois les visiteurs qui ont le dernier mot sur une envolée finale sur l'aile.

Le score final est lourd, 41 à 5 pour Bagnes. Homme du match, Benjamin Butler qui a sorti un match complet en attaque comme en défense ainsi que sur les nombreux ballons aériens à négocier sur son aile. A noter également le premier match de Adem Beyazay et Pascal Baumann! Le collectif rouge et noir s'enrichit et prépare le futur.

Les leçons sont nombreuses pour Bienne et rectifiables avec le travail prévu à l'entraînement. Tout le collectif est déjà tourné vers le prochain match pour montrer un autre visage en déplacement à Riviera, un nouvel entrant dans le rugby Suisse.



Featured Posts
Recent Posts