Que la brume assoupit.

November 12, 2018

Que la brume assoupit.

En tout cas, elle pesait dimanche en début d'après-midi sur Winterthur. Et les joueurs du Rugby Club Biel Bienne étaient encore un peu dans les nuages en sortant du bus. Les avants seelandais mettaient certes de l'impact en début de match mais les lions zurichois prennaient rapidement le dessus notamment dans les rucks et en vitesse. Une vitesse qui met les Biennois en difficulté et qui, à force d'imprécisions, se font pénaliser après une dizaine de minutes seulement. Pénalité manquée heureusement pour les rouges et noirs qui avaient décidément du mal de sortir du lourd brouillard dans lequel ils étaient empêtrés. S'ensuit un nombre incroyable de fautes et d'imprécisions qui portent évidemment à conséquence. Et quelles conséquences : impossible de mettre le jeu en place et les joueurs du bout du lac subissent devant et derrière sur les percées de Winterthur. C'est la débandade et parmi cette cacophonie biennoise, les Zurichois feintent, transpercent et à la fin de l'action, marquent. Essai transformé, c'est 7-0 pour les locaux après une 20aine de minutes de jeu. Il est plus que temps de se réveiller pour les rouges et noirs qui se remobilisent et retrouvent de leur superbe avec l'aide de Nicolas Roure qui part seul et ruse en escrimeur la défense adverse pour aller planter un bel essai dans l'en-but des locaux pour la dernière action de la première mi-temps. 7-5 à l'heure de thé. Un thé requinquant pour les Seelandais qui se rendent soudain comptent de ce qu'ils savent faire, et de ce qu'ils ont à faire. Remobilisation générale pendant la pause et l'entrain est de retour sur le terrain. Siro Giacometti concrétise se regain de forme seelandais et transperce la défense avant d'écraser le ballon derrière la ligne. 10-7 pour Bienne. 

Le RCBB est cette fois dans le coup et ça se voit : moins de fautes, le jeu se met en place et c'est au tour de Winterthur de ne plus savoir où donner de la tête. À force d'appuyer et de mettre à mal le terrain tout propre de ses hôtes, les Seelandais sont récompensés encore une fois sur la dernière action avant le coup de sifflet. Les avants ont bouffé du lion toute la partie et finit de mâcher, cette fois, ils n'en font qu'une bouchée sur un maul sortie de touche. C'est Laurent Häfliger qui plante le troisième essai des rouges et noirs. Score finale 17-7. Veni, vidi, vici, retour au bord d'un lac mieux connu pour fêter une nouvelle victoire et surtout poursuivre en mode invicibles en ligue D Est depuis le début de la saison.

Bravo encore à John Gary pour son premier match intense sous les couleurs rouge et noire. Homme du match, Manuel Pützstück pour ses belles percées et sa présence à l'arrière.

Dernier match avant l'hiver, c'est déjà dimanche prochain au Mettmoos pour des Biennois indestructibles quand ils marchent ensemble vers les poteaux adverses. 

Please reload

Featured Posts

1st Rugby Day Biel Bienne

May 21, 2018

1/7
Please reload

Recent Posts

September 23, 2019

Please reload

Friends and Sponsors